51eAC9BKhML

 

J'ai un livre de cet auteur depuis quelques temps, années, dans ma bibliothèque, mais je ne l'ai toujours pas lu, mais comme il m'a été donné l'occasion de lire son dernier livre, le résumé étant attractif, je me suis lancée ...

L'histoire :

Deux histoires sont racontées en parallèle, la première tragique et mortel de Lucas Chardon, seul survivant d'une tuerie de 8 personnes, survivant mais aussi coupable, interné dans un asile psychiatrique, amnésique.

Et l'histoire d'Ilan Dedisset, orphelin, parents ayant trouvé la mort en mer, seul, ou presque, fana de chasse aux trésors, son ex petite-amie lui propose d'affronter Paranoïa, le jeu le plus couru, mais aussi le plus mystérieux et inaccessible.

Seul l'élite y aura accès, et voici une folle course poursuite au ticket d'entrée entre réalité et mise en scène, qui les amènera aux portes d'un ténébreux asile désaffecté au milieu de la montagne au cœur d'une violente tempête de neige.

Ou bien entendu meurtre après meurtre la tension s'accroît, parce que comme dit les règles du jeu "Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité" et "L'un d'entre vous va mourir"

Ténébreux méli-mélo de réalité et d'hallucination, la distinction entre les deux va devenir de plus en plus difficile à faire ...

Mon avis :

J'ai été tenté par le résumé accrocheur, l'ambiance que l'auteur arrive à conférer est vraiment bien décrite, et vous plonge dedans ...

Mais j'ai été déçu parce que pour moi tout cela manque cruellement de nouveau.

La fin ne m'a pas surprise, dommage c'est ce que j'aime dans le polar, et pour moi c'est même primordial.

Tout est trop évident.

Même si il sait aisément faire monter la tension.

Le roman est bien construit, il vous distille des indices, petits parfois, au fil des pages, mais peut-être suis je trop habituée à en lire, où à découvrir avant tout le monde le coupable même dans les films.

Un peu comme Sixième sens, où à l'époque on m'a dit "tu vas voir tu vas être surprise" et où j'ai dit dès le début à mes copines "mais non je vous le dis moi il est mort" bien entendu personne n'avait voulu me croire ...

Bref je n'ai pas accroché, mais je salue le talent de l'auteur pour ses ambiances diablement prenantes.

 

Paru chez Fleuve noir.