prada

Je suis une lectrice assidue, je lis beaucoup de livres, je suis assez hétéroclite dans mes choix, et j’aime parfois me faire du bien avec un livre plus léger, genre chick-litt, j’étais ravie de voir que sortait enfin la suite du Diable s’habille en Prada, dont je garde un excellent souvenir, divertissant, drôle, et pétillant, je suis allée donc les yeux fermés pour la suite.

L’histoire :

Nous retrouvons Andy, 10 ans après, avoir démissionné de Runway à Paris, et après avoir donc quitté la cour de la tyrannique Miranda Priestly. Elle est co-directrice d’un magazine The Plunge qu’elle a créé avec son ex-ennemie, devenue sa meilleure amie, Emily qui n’était qu’autre elle aussi l’ex-assistante de Miranda, qui l’a viré du jour au lendemain.

Elle est aux portes de son mariage avec un homme beau, riche et follement épris d’elle.

Mais une malheureuse lettre va la faire douter …

Elle va passer outre et se lancer dans cette nouvelle aventure étant persuadée de faire le bon choix, s’épanouissant dans sa vie d’épouse et d’entrepreneuse, Andy est persuadée d’avoir réussi dans tous les points de sa vie.

Mais nous sommes dans un roman, les choses vont changer quand un évènement va bouleverser sa vie, et quand Miranda va refaire apparition pour s’emparer de The Plunge, magazine chic de mariage, étoile montante de la presse.

Elle va devoir affronter des choix qui vont peut-être faire changer sa vie minutieusement orchestrée.

 

Mon avis :

On retrouve la plume du premier opus, les aventures délirantes d’Andy, mais je l’ai trouvé de plus en plus indécise voir parfois un peu nunuche.

J’ai aimé lire ces aventures mais j’ai détesté la tonne de clichés complétement idiots étalés dans le livre comme quand Andy se demande comment faisaient les mères qui avaient un travail prenant, avec une maison à gérer et des enfants, non non si on l’écoute ça n’existe plus, j’ai juste envie de lui dire viens voir à la maison on est au XXI e siècle Andy, la majorité des femmes actuellement le vivent, et non pas un mari riche, un immense appartement, une nounou à domicile etc etc

Bref j’ai été déçue par rapport au premier, même si je l’ai lu jusqu’au bout, il y a quand même des moments drôles et touchants, même si c’est souvent prévisible.

Une lecture agréable, vraiment pas prise de tête, mais pas non plus vraiment indispensable selon moi.

 

Paru le 7 novembre 2013 aux éditions Fleuve Noir