les princes charmants

Une lecture légère, et amusante.

L’histoire :

Nora n’est pas vraiment à la mode, elle a pour idole Ava Gardner, préfère les lettres aux mails, se cachent sous d’informes pulls, pour cacher ses complexes, sa poitrine ou plutôt son absence de poitrine .

Alors croire à l’amour ? Impossible pour elle, jusqu’au jour où elle ramasse sur son balcon une lettre qui ne lui est pas destiné, une lettre de rupture. Le mystérieux destinataire est son voisin, qu’elle ne connait pas, mais avec qui elle va entretenir une correspondance aux règles strictes : une écriture à la plume, le vouvoiement est de rigueur et surtout aucune rencontre n’est envisageable.

Sauf que l’inévitable va se produire malgré toutes ses fuites, Rodrigue son mystérieux correspondant ne va pas s’en tenir la.

Au bout des lettres, l’amour, mais avant Nora va devoir surmonter ses complexes pour ça elle a sa meilleure amie Julie, qui va tout faire pour la pousser dans les bras de l’Amour.

Mon avis :

Attention soyons claires ce livre est un roman d’idylle d’ados, mais la correspondance est exaltante, Nora est diablement intelligente, elle écrit superbement bien, elle est complexée comme toutes les filles de son âge, ou même que dis-je comme toutes les filles tout court, elle est touchante, ça se lit très vite, c’est rythmé, je suis retombée dans la peau d’une ado. Je ne suis pas très amatrice d’histoire d’amours pour ados, mais j’avoue que cela a un côté absolument pas niais, certainement dû à cette intense correspondance.

Bref on le sait les princes charmants n’existent pas, mais les histoires d’amour oui.

A paraître le 03 avril 2014 aux éditions Nathan