l-ecole-des-mauvais-mechants-408287-250-400

 

Un roman décalé, version méchant, enfin pas si méchant que ça ...

 

L’histoire :

Rune Drexler fait partie de ses mauvais méchants, ces méchants qui ont parfois des accès de gentillesse ou de compassion à l’égard des humains, alors qu’en tant que tout bon méchant qu’il est, tous les mauvais coups sont permis.

Le voici donc dans une école de redressement pour méchant pas vraiment méchant, que Rune Drexler apprend à être un méchant impitoyable et sans reproches, en compagnie de ses amis la comtesse Jezebel, qui n’est autre que la fille du célèbre Dracula, qui préfère le chocolat chaud au sang, Loup Junior, le fils du célèbre Méchant Loup, et Désiré, le fils de la sorcière qui a voulu manger Hansel et Gretel. Rune étant lui-même le fils du grand Obscuro, méconnu pourtant des mortels.

Voici Rune à la tête d’un sombre complot qu’il doit réussir, avec l’aide de deux conspirateurs, à tout prix au risque de se faire exclure de l’école des mauvais méchants et de ternir à tout jamais sa mauvaise réputation.

Il a pour mission de :

1 - Kidnapper une princesse

2 – Voler un bébé

3 – Trouver un homme de main et en faire son esclave

4 – Renverser un royaume et placer sur le trône le souverain de son choix

Sauf que bien entendu rien ne va se passer comme il le veut, il va croiser la route d’un ogre cynocéphale, de fées, de princesse rebelle, de bébé magique, et surtout de méchants ennemis

 

Mon avis :

Une ambiance à la Harry Potter en version méchant, enfin pas tant que ça finalement, c’est à conseiller pour les enfants à partir de 10 ans, c’est une lecture gentillette, ça se lit vite, c’est drôle, Rune a le don de se mettre dans de drôles de situations, qui l’obligent coûte que coûte à être foncièrement gentil malgré tout. Rien ne va se passer comme il le souhaite, mais c’est très drôle.

A paraître aux éditions Nathan le 6 mars 2014