marcus

 

On m'a "confié" ce roman il y a quelques mois, avant sa sortie, je n'avais pas encore pris le temps d'en lire son contenu, et pour cause ce n'est pas une PAL (Pile à lire) que j'ai, mais des tonnes de PAL si je devais "prioriser" mes lectures, ce que je ne fais pas je l'avoue, je vais au petit bonheur la chance, il m'arrive d'avoir envie d'en lire un, de me dire que c'est le prochain, et tout remettre en question parce que je viens d'en recevoir un nouveau que oui il faut que je lise très vite :-)

Alors il y en a qui attendent sagemment, que je retombe sur eux, dans mes immenses bibliothèques.

(Ps : enfin ils ont de la chance paraît il que je lis beaucoup :-) mes collègues rigolent beaucoup quand ils me voient arriver jusqu'au boulot en lisant en marchant, et la réponse est non je ne me suis jamais pris quelque chose sur mon chemin)

 

Bon trêve de digression ...

 

L'histoire :

 

Héléne, toxicomane, confie son fils à Pierrot, avant de suicider.

Trentenaire, célibataire, un peu vieux garçon sur les bords, travaille sur les marchés, rythme aux premiers abords incompatible avec la vie d'un enfant.

Mais la solidarité s'organise, et sa bande de copains va l'aider à s'occuper de cet enfant.

Alors Pierrot s'ouvre aux autres, et partage avec Marcus ce qu'il n'aurait pas encore imaginé jusqu'alors.

Jusqu'au jour où il se retrouve en préventive pour homicide involontaire, milieu carcéral dans lequel il va apprendre à survivre.

 

Mon avis :

Je dois préciser que si on m'a confié ce livre, c'est parce qu'il y a sur le devant une référence au livre que j'adore Et puis Paulette, mais le hic c'est qu'à côté il y a aussi une comparaison avec Ensemble c'est tout, livre que j'ai détesté, oui je sais beaucoup de monde l'adore, moi j'en ai lu plus de la moitié, et j'ai eu l'impression de perdre mon temps.

Bref j'étais intriguée, comment on peut le comparer à deux livres que moi je ne rapprocherai pas.

J'ai aimé l'écriture avec son franc-parler, sa gouaille agréable, ce petit garçon attachant, mais dont on n'effleure que trop peu à mon avis sa vie, contrairement aux livres de Barbara Constantine, et puis j'ai trouvé ça long, trop long, et puis je l'ai arrêté avant la fin je n'ai pas poursuivi ma lecture.


Alors pour moi pas assez de Et puis Paulette, et un peu trop d'Ensemble c'est tout.

Je n'ai pas été touché par cette histoire, mais qui sait je suis sûre qu'il a déjà plu et qu'il pourrait plaire à d'autres c'est pourquoi je vous le confie à vous aussi.

 

Pour ça, ce mois de septembre je vous propose de me laisser tout simplement un commentaire sous cet article, et ce jusqu'à la fin du mois.

 

Paru aux éditions Points Seuil.