CVT_Mothership-tome-1_730

 

Ne vous fiez pas à la couverture, que je trouve tout à fait ignoble, ni à l'histoire complètement délirante que je vais vous raconter dans un instant, mais j'ai ADORE ce livre.

J'ai découvert ce livre grâce à ma copine Myrtle, qui en avait vu le trailer, qui m'a refilé le lien, et juste parce que l'histoire était complètement délirante, on a eu envie de le lire, je l'ai eu la première, je me suis jetée dessus à la surprise de ma représentante, un peu dubitative par l'histoire, je l'ai lu rapidement, et je continuais à dire qu'il faut absolument le lire ..... enfin sauf si vous ne lisez que des choses très sérieuses, mais la passez votre chemin, juste amusez vous à le lire.

Bon je vous explique après pourquoi comme d'habitude

L'histoire :

Elvie,16 ans, est enceinte du beau gosse de son lycée, bien entendu ça personne ne le sait.

Quand son père apprend qu'elle est enceinte, et comme il a toujours un plan de secours sous la main, l'envoie dans l'espace dans une station orbitale reconverti en école pour futures jeunes mamans.


ça va jusque la vous suivez ???

Attendez ça va sérieusement se corser.

Mais voila un commando alien débarque sur le vaisseau et leur apprend que leurs professeurs sont aussi des aliens et qui ne leur veulent pas du bien.

Vous suivez toujours ?

Cela serait si simple si en plus Elvie ne se retrouvait pas avec son ennemie dans le même "bateau"

Elle va aller de péripéties en péripéties, tout faire pour sauver sa peau, et Elvie est tout sauf bête.

 

Mon avis :

Avec ce roman pas le temps de s'ennuyer, quand tu penses que ça va s'arrêter tu te trompes ça recommencer de plus belle, et ce jusqu'à la fin ..

Elvie est loin d'être une héroïne nunuche, ce n'est pas un énième bouquin sur une pauvre ado tombée par erreur enceinte, j'étais dubitative quand Myrtle m'en a pas parlé, mais sérieusement j'ai adoré, j'ai jubilé à le lire, je me suis amusée, marrée, c'est juste un livre où tu ne cherches pas à être sérieux, et puis tu t'en fiches ...

 

LISEZ MOTHERSHIP

 

Sortie le  5 septembre aux éditions Territoires